lundi 8 juin 2015

LES CREATIONS UNIQUES (peinture, couture, bijoux)

Quelques images, dates d'expo et lieux de mes créations en couture, ou avec les bijoux artisanaux. ©


Voici le lien direct :

laure-sittnerblogspotcom.blogspot.com



Les peintures :

lilinadecopeinture.blogspot.com

Avec les expositions personnelles et collectives, les expo-déco-vente, quelques créations.




Une autre facette de mes activités artistiques.

Boutique en ligne

https://www.etsy.com/fr/shop/Linadecopeinture?ref=profile_shopname


https://laure-lina.wixsite.com/monsite












mardi 24 février 2015

Cie Arche de Noé par G. Lagnel


Toujours en marche vers les destinations poétiques, la Compagnie Arche de Noé continue son chemin vers 2017... à suivre de prés.
https://www.facebook.com/IAM.LIMOUX/?fref=ts



Présentation:
Lorsque, en 1967, Guillaume Lagnel fonde l’Arche de Noé, cette compagnie apparaît comme un phénomène tout à fait singulier. Théâtre de création à part entière, conçu pour occuper des lieux non conventionnels, elle s’inscrit dans la tradition des arts du masque et transmet au public un langage personnel et riche d’émotions. Reconnue très tôt par des personnalités du monde artistique de renommée internationale, l’Arche de Noé a joué ses spectacles en Europe et dans la France entière, avant de s’établir en Midi-Pyrénées, où elle a affirmé son travail de création dans les hauts lieux du patrimoine de cette région.
Fête de la St Jordi / Les fontaines fleuries, installation dans le jardin de la Casa Sancho (66000).



 Du patrimoine architectural à l’art roman (comme par exemple : Du maître et des anges), des fêtes processionnelles aux grands mythes populaires (Les rois mages), les spectacles attirent chaque année des milliers de spectateurs.



La permanence des personnages masqués existe depuis l’origine de l’Arche de Noé, mais il s’agit d’un théâtre plus large que celui des masques, c’est un spectacle actif, physique, des images agissantes à la vie.
http://www.archedenoe.net/




Les Rois mages : campo Santo, Janvier 2015 (66000)






Comme l’écrivait Antonin Artaud, « un spectacle où, comme dans le cerveau d’un saint, les choses de la nature extérieure apparaissent comme des tentations ; c’est là, dans ce spectacle d’une tentation, où la vie a tout à perdre et l’esprit tout à gagner, que le théâtre doit retrouver sa véritable signification ».
Le masque est un médiateur entre le monde visible, les mondes intérieurs qui nous habitent et les potentialités de l’univers avec lesquelles nous avons la plupart du temps perdu une relation organique.


"Ainsi, j’ai partagé ces lieux, transpiré ses masques (Les 7 péchés capitaux 2006)  pour  traverser lamer (Carthage, la mémoire des sables 2008), pour effrayer la lune.
 J’ai retenu mon souffle devant l’ange qui m’invitait à danser afin de ne pas froisser ses ailes (Les Rois Mages 2015), je me suis baignée dans le bassin du tailleur de pierre et j'ai présenté ce linge devant cette femme (Du Maître et des Anges 2007), j’ai pleuré les étoiles sans doute … J'ai été diable, enfant, femme, ange et animal souvent.
J'aime entrer dans cette matière, la pierre principalement, le plastique,  à en avoir mal que la douleur devient pâle et insuffisante devant tant de poésie et d'acte profond ; Je me sens actrice oui, car les personnages de Guillaume Lagnel, leurs histoires, ce n'est plus du théâtre, c'est bien plus. C'est du cinéma.  

 Je me suis placée avec mes valeurs, celles de ma vérité profonde, car porter un masque, c’est disparaître pour le faire apparaître.

Deux visages : celui qui rit, celui qui pleure. Un corps. "

(Lina Sittner, 2015) ©


2015
Les vieillards de l’éternité
2015 à 2006
Les Rois Mages
2008
Carthage : la mémoire des sables, Du Maître et des Anges
2007
Du Maître et des Anges
La ST Jordy et le Dragon
Les vieillards de l’Eternité
2006
Les 7 péchés Capitaux
2004
Le dragon de la St Jordy







Carthage, la mémoire des sables. (2009) 


Il n’est pas là par esthétisme mais parce qu’il participe pleinement à la dramaturgie du spectacle.
L’antagonisme des éléments comme l’eau et le feu est presque permanent dans ses spectacles aussi.
La musique – comme le silence – contribue pleinement à révéler ce théâtre. Sa relation personnelle à la musique est permanente et souvent intuitivement préexistante. Il s’agit certainement de l’un des secrets de la création qui reste souvent en grande partie inexpliqué. La très belle rencontre avec Jean-Jacques Lemetre, qui compose depuis les différentes musiques des derniers spectacles de l’Arche de Noé : Carthage, la mémoire des sables… une
musique de scène, créée pour ce théâtre, libre aux couleurs des musiques du monde.
Il a pu, au fil des nombreuses reprises de ce spectacle, développer ce rapport entre le théâtre et la musique. Car la dramaturgie est construite en miroir inversé entre le Paradis et l’Enfer.
La danse, d’où la recherche par des chorégraphes d’une certaine théâtralité.
Ce théâtre porte en lui-même une anthropologie du geste qui le rattache à un temps de la création artistique où le geste et le masque sont préexistants aux mots, au dialogue. La marche des personnages de ce théâtre oscille entre le pas gracieux et celui du danseur, élancé : Il y a donc bien l’idée d’une danse qui traduit l’invisible, une danse vitale de l’âme.
Jouer dans la rue, « à ciel ouvert », en des espaces urbains – est un acte indispensable et complémentaire de son théâtre en espace intérieur.
Dans cette quête d’un autre théâtre, Guillaume Lagnel oriente ses pas sur l’un des aspects qui caractérise la rencontre du théâtre et du sacré,  que nous retrouvons  toujours dans les fêtes, les drames, les épopées des grandes civilisations de notre planète. Celui du processionnel. Retrouver ces traces profondes avec le théâtre, un acte théâtral pur ; il démontre parfaitement le sens de sa démarche et signe un pas important dans son parcours artistique de metteur en scène et  à la fois d’historien.


Les vieillards de l'Eternité. (2015) Chartreuse de Montrieux le vieux (Var)


L’itinérance est inscrite à chaque degré de ses créations. Cette conception semble également correspondre à une ouverture personnelle, Il s’agit bien de réinventer pour ce théâtre ses propres lieux de représentations, c’est une conception à une invitation au croisement entre les groupes sociaux, les civilisations, les cultures… Il tente de retrouver le sens d’un autre théâtre en des lieux patrimoniaux, historiques, naturels, chargés de signification et de mémoire tout en y associant pleinement de jeunes artistes de la région en leur faisant bénéficier un savoir-faire. La création de Carthage en fut l’un des moments les plus démonstratifs.



Propos recueillis par : Gaële de La Brosse
Texte extrait du livre :
Chemins d’étoiles n° 2
En savoir davantage sur :
Guillaume LagnelGaële de La Brosse



mardi 28 octobre 2014

Performance d'Arts transversaux "PRISON DE VERRE"

Performance d'art transversal d'après l'oeuvre de 
Minolli. ©


Miroir sur scène



Voir la vidéo en lien : https://www.youtube.com/watch?v=JhxttATURRg&feature=em-upload_owner







 
---------------------------------------------------------

Minolli, peintre Français (1944), n'est pas seulement un plasticien, on dit de lui qu'il est un penseur qui a choisi en priorité la peinture pour s'exprimer. Cet esthète regarde le tableau comme une parcelle de la pensée qui, une fois l'oeuvre peint achevé prend sa place dans un ensemble cohérent : l'image d'une vie.

-------------------------------------------------------------
Photo extraite par la vidéo de la répétition générale  du 09/06/2015 à Néfiach.


Quelle est cette prison de verre quand le corps et la pensée s’entrechoquent et s’étalent aux yeux de tous ? 
Une visite bien réelle en ces lieux parfois tortueux, mais toujours salutaire car la vie s’en sort toujours avec sa puissance créatrice.
Parois invisibles, limites à découvrir, à franchir !
Oser l’expérience et sortir du carcan ; un voyage intime dans l’esprit des maux et des mots.


Photo : Minolli


 Lina s'est saisi de l'oeuvre et l'a métamorphosée à travers le personnage de la geisha. Figure féminine, origine de biens des fantasmes masculins, dont on oublie trop souvent la sévère éducation et les contraintes permanentes. Dans ce rôle, Lina exprime avec le raffinement de la tradition extrême orientale les affres d'un enfermement non désiré. Ainsi, la danse enchante et libère.





mercredi 2 avril 2014

Les Automates & Statuaires vivantes en prestations.








Lina vous invite dans l'univers époustouflant des automates, des poupées mécaniques, des statuaires vivantes.
Une prestation d'un niveau exceptionnel, mêlant prestige et grand art.
D'une mobilité exemplaire et d'un décor minimaliste, ces personnages se placent dans divers lieux : salons de l'ameublement, espaces verts, rues : pour des foires ou marchés, places publiques, en accueil dans une salle... etc.
Architecture et segmentation du Corps,  les valeurs de mouvement : saccades et ralentis, expression des sentiments, du réel et du rêve, jeu corporel d’acteur… Lina exerce depuis 15 années dans ce domaine.
La justesse  et la qualité du mouvement au service du Théâtre.






* Prestations durant 20minutes sur toute une journée, travail au chapeau souhaité et conseillé, suivant les conditions climatiques.
Devis sur demande.






 Nameï
Une statuaire remarquable d'authenticité! Une femme en or, presque un ange ou une fée? Elle vous émerveillera de ses formes de par son costume en drapè, son visage immuable, ses gestes en répétition semblent régler au millimètre. Idéale pour vos festivals, accueils, salons, mariages, séminaires, arbres de Nöêl, animations commerciales.

 




---------------------------------------------------------------------------------------------------------


Le Dandy
Entre féminin et masculin, cet automate est le plus proche des romantiques. Sensibles, pleins d'humour et d'attention, il se permet quelques fois d'imiter.
Idéal pour vos foires, marchés, son costume sombre de prestige détonnera de l'univers urbain.




---------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Yoshimané

geisha contemporaine



Une geïsha moderne, aux gestes précis d'esthétisme et de sérénité. Entre automate et statuaire, elle vous surprendra agréablement avec son travail d'éventail. Idéale pour vos espaces verts, salons de l'ameublement exotiques, événements artistiques : vernissage, festival, accueil.









-------------------------------------------------------------------------------------------






 

Girly Show
Son look de par son costume trois pièces, pleins de détail et de finesse, ne passera pas inaperçu! Voici une poupée de luxe, festive, dynamique. Son rêve : danser sur le dance-florr.
Idéale pour vos mariages, animations commerciales, arbres de Nöêl, festival.






------------------------------------------------------------------------------------------------








Par le Mime, se développe les sens de « l’illusion » la matière première du théâtre, la métaphore, celles du Personnage, de la dramaturgie, et d’une écriture scénique. La musicalité du Geste est comme la justesse de la pensée , rythmée  par la gamme sensible … adagio, swing, ruptures.
L’Espace du plateau aussi ou s’inscrit le corps mobile ou statique , comme sur une page blanche,  graphique.


Vidéo en lien :
https://youtu.be/2af4VIw_yJc


C’est donc très humblement que par la technique du Mime, le corps-Acteur s’approche de l’utopie d’un « théâtre total » ou ne serait dit par les mots, que le rare et  l’essentiel, joué et mis en mouvement par l’enjeu dramaturgique, visuel et dans la musicalité créé par l’acteur.
Profondeur et légèreté, humour et sincérité , du figuratif à l’Abstrait, l'acteur a tous les droits…


Artistiquement :
Votre Lina.

dimanche 24 novembre 2013

Un blog qui se la raconte....

Avant, il y avait des cahiers, des journaux, des stylos, dans les trains à petites vitesses, dans les gares, dans les cafés, partout. Je n'avais jamais relu et puis, j'ai prit mon temps, j'ai coupé, j'ai collé, j'ai refait, j'ai effacé...
J'en ai fait un nouveau journal intime : DE VOUS à MOI. ©

http://laure-lina.blogspot.com/








Merci de votre visite.
Lina.

mercredi 24 avril 2013

Performance Théâtre Invisible

http://laure-lina.blogspot.com/

Performance Théâtre Invisible 
Actrice-Conteuse ©

 « Vous allez voir ce que vous allez entendre »


Cette personne est là. Personne ne la connait, ou presque. Elle vous regarde fixement depuis un moment déjà. Elle est excentrique. A-t-on déjà vu un pareil accoutrement ? Que vous veut-elle à vous regarder ainsi ? Elle vous connait, vous a connu ?

Dans cette pièce, il y a beaucoup de monde. C’est agréable de rencontrer des gens, d’échanger des idées, des contacts, de boire un verre amical.

Elle s’est approchée de vous sans que vous vous en rendiez compte. Une voix chuchote à votre oreille une histoire. Est-ce philosophique ? Inventé ? Vécu ?

Elle  part.

Son souffle est encore là presque, il a envahi votre solitude parmi tous ces gens autour. Cette histoire, c’est uniquement pour vous.

Performance –théâtre pour séminaire, exposition et vernissage, soirée à thème.

Contact : 06 30 81 14 26